mardi 23 janvier 2018

A propos de Jean Douchet, l'enfant agité


Un documentaire sur Jean Douchet, intitulé Jean Douchet, l'enfant agité, sort le 24 janvier au Reflet Médicis. Il est réalisé par Fabien Hagege, Guillaume Namur et Vincent Haasser (précision : je connais les deux premiers par Outsiders et le ciné-club Les Couleurs de la toile). 

Jean Douchet est depuis plusieurs décennies un incontournable de la vie cinéphile française. Mais justement pour cette raison, le pire hommage qu'on aurait pu lui rendre, c'est un documentaire officiel le transformant en monument. Evitant cet écueil, les réalisateurs donnent à leur film une forme épousant la méthode Douchet, faite d'échanges avec les spectateurs, d'amour des films, et d'observation du mouvement de la vie. Trois principes que le documentaire intègre à un dispositif dont la précarité même interdit toute rigidité (le film a été tourné en plusieurs années, au gré des rencontres avec le maître et quelques uns de ses disciples). Quelque chose d'un film amateur, donc, mais au bon sens Douchet du terme (il est l'auteur d'un Art d'aimer) : des dialogues filmés tels quels, où sont visibles ceux qui posent les questions, mais toujours dans l'humble posture des commentateurs s'effaçant devant leur sujet. 

1 commentaire: